Le blog n'est pas trop "vivant" en ce moment mais pas trop le temps de poster... Je répète à longueur de journée: "Tiens ça, il faut que je le mette" et puis le temps passe... Alors là, il y a de tout:

1) Rubrique "AUTISME": Le documentaire "Le Mur" censuré !

Oui, quand on demande à une documentariste d'enlever de son film des entretiens et des paroles qui ont pourtant été tenus par les intéressés, vous appelez ça comment, vous?

Je ne porterai aucun commentaire sur la décision de justice dévoilée hier au Tribunal de Lille.

Pas grave, le documentaire, tout le monde l'a vu déjà...J'ignore si on peut encore le visionner quelque part. En attendant, le doc et sa réalisatrice se sont envolés pour les "States" afin de présenter ce qui "dérange" tellement en France. Alors comme on dit : "Good Luck, Sophie Robert!".

Il y a maintenant le député Fasquelle (député du Pas-de-Calais) qui fait des vagues et qui présente son projet de loi relative à la prise en charge de l’autisme (déposée le 20 janvier 2012). Cette proposition vise à « réaffecter l’ensemble des moyens existants sur les traitements opérants » (NdlM:comprenez les méthodes comportementales du type de celles que nous avons choisie pour Théophile!), en même temps qu’elle prône l’« [abandon] des pratiques psychanalytiques, sous toutes leurs formes ».

On n'a pas fini d'en entendre parler: les nombreuses associations et familles soutiennent ce projet (comme nous avions soutenu Sophie Robert), alors la parole est à nos instances dirigeantes. Mais quels trésors d'imagination, la psychanalyse va déployer pour torpiller ce projet même si en matière d'autisme "les patients et leurs familles ont droit à une prise en charge par des méthodes et traitements validés" comme le déclare l'AFIS (Association Française pour l'Information Scientifique) dans un communiqué du 22 janvier 2012 à consulter ici.

A suivre donc...

 

2) Rubrique IEF "Instruction en famille":
Nouvelle année, nouvelle circulaire! Enfin presque puisque celle-ci date du 22 décembre 2011 et elle est consultable

a) Pourquoi cette circulaire?

"La présente circulaire a pour objet d'expliciter ce cadre [l'instruction en famille] et de préciser les modalités de mise en œuvre des contrôles que les inspecteurs d'académie-directeurs des services départementaux de l'éducation nationale doivent effectuer." Il était temps, je dirais...

b) Le contenu:

- les familles ayant fait le choixdes CPC (Cours par correspondance y compris CNED en inscription libre) sont désormais considérées comme IEF. Avant planait un doute, la précédente circulaire n'ayant rien défini de bien précis sur ce point.

- "C'est pourquoi les déclarations d'instruction dans la famille doivent leur [aux mairies de la commune de résidence + Inspections d'académie du département de résidence] parvenir à la rentrée scolaire."

- Le contrôle porte sur la progression de l'enfant.Dans chacun des sept domaines de compétence déclinés dans le socle commun, l'évolution des acquisitions de l'enfant s'apprécie donc en fonction de la progression globale définie et mise en œuvre par les personnes responsables en fonction de leurs choix éducatifs tels qu'elles ont pu les présenter à l'inspecteur d'académie chargé du contrôle (cf. § 3-3) et, après le premier contrôle, par rapport aux contrôles antérieurs, sans référence au niveau scolaire d'une classe d'un établissement d'enseignement public ou privé sous contrat. Le contrôle n'a pas, en effet, pour objet de valider le niveau scolaire.  NdlM: là, dans les faits, ça n'était pas tout à fait ce qui se passait. Même pour Théophile, les inspecteurs ne pouvaient s'empêcher de lui définir justement un niveau scolaire. Cette année, le contrôle va changer de visage...

- L'inspecteur d'académie doit s'assurer que « la progression retenue pour l'acquisition des connaissances et compétences (est) compatible avec l'âge de l'enfant et son état de santé, tout en tenant compte des aménagements justifiés par les choix éducatifs des parents ». NdlM: Ce passage est important: il apparaissait dans un courrier adressé aux associations et écrit pas Mr Jean-Louis Nembrini (ex-inspecteur général de l'enseigenement scolaire). Il valide le fait que les inspecteurs doivent respecter un certain nombre d'aspects propores à l'IEF, ce qui n'était pas toujours fait avant! Et cela exclut de fait les évaluations standards qui étaient présentées aux enfants instruits en famille.

- "Afin que l'inspecteur puisse assurer son contrôle en tenant compte des choix éducatifs effectués, il peut conseiller à la famille de produire préalablement au contrôle un document explicitant ces choix." Possible mais pas obligatoire. Pour ma part, le document est présenté à l'arrivée des inspecteurs et je peux ainsi répondre aux questions des inspecteurs au fur et à mesure de leur lecture.

- "Si des documents explicitant ces choix sont adressés à l'inspecteur chargé du contrôle, ce dernier en prend connaissance avant le contrôle afin de pouvoir établir un dialogue constructif avec les personnes responsables, permettant de mieux appréhender le contenu de l'enseignement dispensé et les méthodes pédagogiques utilisées." Nous y sommes: "un dialogue constructif". Je pense que je vais garder cette circulaire sous le coude durant les contrôles!!! et que certaines familles vont commencer à se détendre...

- "Les parents, dont la présence peut faciliter l'instauration d'un climat serein, de dialogue et de confiance, peuvent apporter, en tant qu'instructeurs, des explications utiles au bon déroulement du contrôle."  C'est un peu comme dans l'autisme pendant des décennies: les parents sont toujours un peu "suspects" et ce, toujours à priori... Là, au moins encore une fois, c'est écrit et l'enfant est bien en présence de ses parents!

- "L'entretien et l'observation des travaux de l'enfant peuvent parfois suffire à apprécier les progrès des acquisitions de l'enfant. Toutefois, afin de mieux évaluer ses acquisitions et ses progrès, des exercices individualisés adaptés, dans la mesure du possible, aux choix pédagogiques effectués, peuvent lui être demandés.
Il convient de veiller à ce que la durée du contrôle ne soit pas disproportionnée, au regard de l'âge de l'enfant et des buts du contrôle." Là, compliqué pour l'Administration de concocter des exercices collant parfaitement au niveau et la manière de travailler habituelle de l'enfant... On verra !

Chaque fois que nous recevons le courrier nous informant des dates de contrôle, nous adressons un courrier en retour à l'Inspecteur d'Académie afin de demander respect et bienveillance pour nos enfants. Cette circulaire fait preuve d'un peu plus de...bienveillance. Peut-être pourrait-on aller encore un peu plus loin?

J'en profite pour remercier les associations qui oeuvrent pour faire reconnaître (et que perdure!) la liberté d'instruire nos enfants. Cette circulaire rappelle : "Même si la liberté de choix, pour les parents, entre ces trois modes d'instruction n'a pas été remise en cause depuis l'origine" (entendez depuis Jules Ferry). Oui, c'est exact mais restons vigilants.

Voici les liens vers les associations:

-CISE: (Choisir d'instruire ses enfants):

- LAIA (libre d'apprendre et d'instruire autrement)

- Les enfants d'abord

 

3) Un nouveau forum:

Enfin il fonctionne depuis plusieurs mois déjà. Celui-ci est original parce qu'il parle de l'IEF pour les ados. Ils sont de plus en plus nombreux et rien ne leur était vraiment dédié. Voilà, c'est fait, ils peuvent discuter, échanger, idem pour les parents. On peut y laisser des supports correspondant au niveau collège/lycée... Très bonne idée!

Bravo à Lysalys et à Plouf pour cette initiative.

L'accès au forum: Une adolescence libre d'école

 

4) Des livres, des livres...

J'ai appris qu'une de nos "aminautes", Lisa Lise possédait des qualités d'auteur. Je n'avais pas lu son premir ouvrage mais là, ça n'est pas une mais deux histoires qu'elle offre à ses lecteurs. Pour ma part, j'ai lu les 20 premières pages qu'elle a gentiment laissées en libre accès ici !

Le premier livre s'appelle: "Un doigt pointait vers le ciel" et le second:"Le journal interdit". Apparemment, deux histoires très différentes... J'ai adoré le début du premier, c'est haletant, prenant!!!

A acheter au:

- format papier: J'offre ou je m'offre "Un doigt pointait vers le ciel"

                                                                   "Le journal interdit"

- format kindle sur Amazon: ici  et   là !

Je n'ai pas lu le second mais j'aime assez ce genre de récit intimiste (lire la quatrième de couverture sur un des liens) alors je vous en reparlerai plus tard...

Bonne journée

Et à bientôt!!!

LaMaman