Tout au long de cette année, nous avons beaucoup lu et quelquefois des choses pas très convaincantes. Pas grave, on oublie !

Nous sommes quelquefois aussi sorties de nos "classiques" et il y a vraiment eu des "coups de coeur"... de ceux qu'on recommanderait pour assurément passer un bon moment sur la plage ou là haut sur la montagne.

Le premier coup de coeur :

DSC07336_copie

Ce livre me faisait envie depuis très longtemps et je m'étais promis de le lire après le bac de Mathilde mais j'ai craqué et c'est tant mieux ! 

Vous aimez les westerns, les grands espaces, vous vous intéressez aux peuplades indiennes...Vous ne savez pas très bien ce qui a déclenché les hostilités entre les Blancs et les Peaux-rouges, tout ça est un peu confus ?...Quels étaient les bons et les méchants ?... Est-ce qu'il y aurait pu y avoir une autre fin à cette histoire tragique de l'extermination des tribus indiennes ?

Alors je vous conseille ce livre !

Facile à lire (bien écrit même si parfois certains passages au départ paraîssent un peu mièvres), drôle (avec la présence de personnages hauts en couleurs, j'ai beaucoup aimé Gretchen,  fermière suisse parachutée dans le camp cheyenne !) et tragique à la fois: on n'échappe pas aux massacres -les fameux scalps- , aux trahisons des Blancs et à "la solution finale". Mais on y apprend également beaucoup de choses sur le l'organisation des tribus et sur leur vie quotidienne (celle des femmes en particulier).

Le sujet: 

Le chef Little Wolf (grand chef cheyenne) rencontre en 1874 à Washington le président Grant. Le premier propose au second de lui céder 1000 femmes blanches (d'où le titre) qui vivront au sein de la population cheyenne, auront des enfants mi-blancs/mi-cheyennes et il n'y aura plus qu'à espérer que cette seconde génération forme une nouvelle nation. En échange de quoi? De 1000 chevaux ! 

Projet sympa mais qui envoyer ? Bah, on va ratisser large: catins, braqueuses, aliénées... Tout: on accepte toutes les bonnes volontés ! Parmi ces femmes: May Dodd. C'est l'héroïne, le fil conducteur de tout le roman. Mais il y a également la timide Sara, la timorée Martha, les dames de petite vertu Suzan et Meggy, l'ancienne esclave noire Phemie, la naturaliste Helen...Bref le mélange est détonnant et on s'attache à chacune d'elles et ce, sans préjugés .

Alors attention: cette histoire n'a pas de réalité historique. Ce qui a fait râler pas mal de puristes qui se sont insurgé qu'on ose seulement suggérer que les cheyennes - peuple fier et indépendant - aient eu l'idée de se faire refiler des blanches dépravées alors que leurs camps fourmillaient de femmes et des femmes "bien", elles !

Alors sans doute la page d'avertissement n°501 aurait dû figurer en page 1 ! Il est précisé: "Ce livre est un livre de fiction. Certains évènements historiques y trouvent certes leur place mais il s'insèrent dans un cadre fictif (...)."

Donc on sait que Little Wolf et le président Grant se sont bien rencontrés en septembre 1874 afin "de négocier une paix durable". Mais rien n'a jamais filtré de cette entrevue et cette idée d'offrir 1000 femmes blanches (opération que l'auteur nomme non sans humour "Opération FBI" - femmes blanches pour les indiens) est pure invention.

Néanmoins,  l'idée de départ est originale (et osée) mais elle donne juste prétexte à faire co-habiter deux civilisations et à démontrer que "fraterniser avec l'ennemi" ne serait peut-être pas un vain mot si chacun prenait la peine de mieux connaître l'autre. 

Précisons tout de même que l'auteur est un spécialiste du peuple cheyenne donc la vérité n'est  jamais très loin.

Livre sur la tolérance, le respect de l'autre, l'ouverture d'esprit et les différentes formes de sentiments amoureux qui peuvent exister selon les civilsations, il a au moins ce mérite là. 

Cet ouvrage a connu un énorme succès et il est précisé à la fin que 5% des royalties perçues par l'auteur sur les ventes seront versées à la St.Labre Indian School d'Ashland dans le Montana.

Mon avis:

J'ai accroché même si ce n'est pas le genre de littérature que je lis habituellement. Alors certains reprochent également à l'auteur (bah, il y a toujours des mauvais coucheurs) d'avoir construit le roman autour de la personnalité d'une femme toujours très courageuse, de surcroit intelligente et issue de l'aristocratie... A tel point que toutes ces qualités la rendraient insipide et peu crédible (voire pour certaines un peu énervante). Rien de tout ça ici...Ca se lit sans prise de tête et la lecture est agréable. 

Jim Fergus a écrit plusieurs autres ouvrages que je compte bien lire également (après le bac de Mathilde cette fois !):

Détails sur le produitDétails sur le produitDétails sur le produit

Extraits pour se faire une petite idée:

- "Mais ils en sont à l'âge de pierre, May! Des païens qui n'ont jamais dépassé leur statut initial dans le règne animal, ne se sont jamais élevés à la beauté et à la noblesse de la civilisation. Ils n'ont d'autre religion que leurs superstitions, d'autre art que ces silhouettes qu'ils tracent sur la pierre, d'autre musique que le vacarme de leurs tambours. Ils ne lisent pas, ils n'écrivent pas. Je vos pose la question: Où est leur Shakespeare ? leur Mozart ? leur Platon ?n C'est une race de barbares et d'oisifs (...). Ecoutez-moi, May: ces gens ne pensent pas de la même façon que nous. Ne vivent pas de la même façon que nous...".

- "Je dois également porter ceci au crédit des Indiens: c'est un peuple formidalement tolérant et, si certaines de nos manières ou de nos coutumes semblent perpétuellement les amuser, ils n'ont encore jamais fait mine de les condamner ou de nous censurer. Ils se sont jusqu'ici montrés simplement curieux, mais toujours respectueux."

- Après de longues discussions, parfois très animées, et moult calumets, les chefs n'ont cependant pas réusssi à se mettre d'accord. Ces divisions [entre les chefs], cette incapacité à générer un front uni ou un consensus constituent bien (...) l'une des grandes faiblesses des Indiens lors de leurs tractations avec le gouvernement."

Tout au long de ma lecture, je me suis dit que ce livre ferait un excellent film et bien c'est prévu. Il y aura prochainement une adaptation cinématographique.  

Bonne lecture.

LaMaman