Olivia Cattan a écrit un livre qui sortira le 6 février 2014 (demain quoi!). Le titre:

Ce matin, elle témoignait du parcours de son fils Ruben, parcours du combattant on s'en doute...

Alors je pourrais vous faire un résumé de l'interview mais on va faire plus simple, vous pouvez l'écouter là:

http://www.europe1.fr/MediaCenter/Emissions/L-interview-verite-Thomas-Sotto/Videos/Autisme-J-accuse-la-France-de-maltraitance-1791813/

C'est une maman en colère mais tout ce qu'elle dit est très vrai. Elle ne ménage personne, elle explique très bien ce qui marche, ce que l'enfant autiste ressent, ce qu'il ne deviendra jamais, ce qu'il est déjà devenu...

La France se traîne lamentablement dans le labyrinthe de la psychanalyse. L'Etat laisse des enfants sur le bord de la route, ne forme pas les professionnels, n'intègre pas les enfants à l'école lorsque les parents en font la demande (ou à minima) et ce malgré la loi de 2005, finance des structures médicales qui n'appliquent pas les recommandations de la HAS, n'aide pas les familles qui font appel à des professionnels parfaitement formés mais qui oeuvrent en libéral... Et enfin les politiques sont à côté de la plaque. Olivia Cattan raconte sa rencontre avec François Hollande qui ignore même jusqu'au nom de son ministre chargé des personnes handicapées et donc de l'autisme. On croit rêver !

Elle parle très bien de l'exclusion permanente des enfants autistes dans notre société et elle va jusqu'à utiliser le mot d'"autismophobie", ça va très loin mais j'adhère !

Pour réfléchir... pas espérer quand même que les choses puissent diamétralement changer (on n'est pas naïfs à ce point !) mais juste penser qu'un jour, comme cette maman, nous ne serons pas contraints de nous exiler. Remarquez, ça ferait moins tache. Comme les stats du chômage, les chiffres de l'autisme inquiètent... Et comme me le disait dernièrement notre ophtalmo de famille: "Et c'est sans compter tous les enfants autistes devenus adultes et toujours pas diagnostiqués". Mieux vaudrait dès aujourd'hui prendre le taureau par les cornes. L'effet boomerang n'est plus très loin...

LaMaman

PS: Petite précision à l'intention d'Olivia Cattan. L'école en France n'est PAS OBLIGATOIRE, c'est l'instruction qui l'est. Enfin elle est excusée...même le ministre Peillon a fait la même erreur sous le coup de la colère et lorsqu'il a intimé l'ordre aux inspecteurs d'académie de convoquer les parents qui avaient choisi de retirer leurs enfants de l'école, ce qui est leur droit (mais visiblement le ministre l'ignore encore). Cela dit, si on choisit d'inscrire son enfant dans un établissement scolaire, il y a bien une obligation d'assiduité. Sinon c'est l'école à la maison...Mais c'est un autre sujet !