J'entendais à la radio la satisfaction des hôteliers des régions de montagne concernant le taux de remplissage de leurs établissements en ce début d'hiver. Et le sempiternel refrain des gens de plaines : "Un Noël sans neige, c'est pas un Noël !"

Résultat de recherche d'images pour "mon dieu"

Au risque de m'attirer les foudres des inconditionnel-le-s de la poudreuse (et de tout ce qui va avec : la glisse, l'immaculé paysage...), je le dis : j'ai toujours redouté la neige...et pas qu'à Noël. C'est casse-gueu.... et quand ça fond, c'est moche. Alors quand c'est sur le bord des routes, que le chasse-neige, la fraiseuse sont passés un nombre certain de fois (car si pas de routes déneigées - enfin les axes principaux seulement, faut pas trop rêver quand même - c'est toute l'économie du coin qui s'arrête, région fortement enclavée), là, c'est carrément dégueu....

Résultat de recherche d'images pour "neige chute"

Donc a priori, ici, l'espoir s'orientait plutôt vers un hiver tardif, voire pas d'hiver du tout (en vrai, on me l'avait un peu vendu comme ça au départ). Raté, on va dire...deux mois de neige plus tard et une bonne tendinite à la cheville droite plus quelques gadins bien sentis, je me suis fait une raison : il faut s'y faire et apprivoiser cette satanée poudre blanche !

Cela dit, j'aime le ballet des chasse-neige à la tombée de la nuit, la conduite sur routes enneigées (si, si), l'ardeur que met l'autochtone durant des heures à déneiger devant chez lui (30 minutes hier, rien que pour dégager la voiture de notre Grande et encore, elle est  repartie avec une voiture d'où pendaient moults stalactiques), la démarche gauche des touristes sur les sols gelés, le véritable jeu de poker à tenter de prévoir la prochaine chute de neige (pour le remplissage du frigo... C'est juste une question de survie, entendons-nous bien). Tout cela est très...excitant, disons-le.

J'entends déjà les bien-pensants, les ceux qui bourrent leurs voitures de tout l'attirail tout droit sorti du Vieux Campeur et qui se réjouissent de la semaine tant attendue avec fantasmes de plongeons dans la neige, de descentes à fond de caisse sur les pistes (et tellement éphémères à la fois), d'heures de randonnées épuisantes et suantes en skis de fond ou raquettes. Bah ouais, mais la vie à demeure n'a rien à voir et la montagne, si j'en crois l'autochtone, ça ne vous gagne pas forcément !!! 

Alors après 4 mois de paysages idylliques et totalement blancs (on finit par ne même plus tout à fait se rappeler à quoi ressemble une verte prairie...

IMG_20160625_095448_1_

Ah si !...ça c'était dans notre vie d'avant. On est partis avec un stock de photos des fois que l'hiver ne se retire jamais ici. Allez savoir !)

...dont deux sous la neige en permanence, quel bilan ? Théophile s'éclate, les Grandes (de passage pour les vacances) aussi. Et je ne parle même pas du Papa qui arbore en permanence un air ravi malgré de sérieuses contraintes professionnelles en raison de cette météo plutôt rude. On avait raté le Canada il y a quelques années, on a fini de s'en lamenter parce qu'....on n'y est (enfin presque) ! 

La preuve en images :

DSC09050

Là, c'est juste pour vous mettre dans l'ambiance...

DSC09052

Pas facile de rentrer chez soi !

DSC09019

Magnifique, n'est-ce pas ?

DSC09058

Ne vous fiez pas au panneau, ici, on se limite à 30-40 km/h...

IMG_20171215_121410_1_

WP_20171228_14_24_13_Pro 

Et pour finir, 3 clichés pris au même endroit :

IMG_20171228_132939_1_

La neige n'est pas loin...

IMG_20171229_082613_1_

Somptueux coucher de soleil...

IMG_20171229_094506_1_

Et parce qu'il ne fait pas toujours moche !

Une petite dernière pour ceux qui s'apprêtent à venir ici et se demandent s'il y a vraiment suffisamment de neige :

WP_20171228_14_22_15_Pro

Bonnes vacances à toutes et à tous.

A bientôt. La Maman