Le premier dossier MDPH s'est imposé à nous en 2009 et tous les deux ans, on remet ça !

Résultat de recherche d'images pour "dossier administratif mdph"

Le médecin qui a posé le diagnostic nous a d'emblée fait comprendre que ce n'était pas la partie la plus joyeuse du handicap, il ne nous avait pas menti (mais à la fois sa petite phrase même 9 ans après me déroute encore : que peut-il bien y avoir de joyeux dans le handicap ? Je cherche toujours !).

Pour tout dire, "l'Administratif" ne nous a jamais fait pas peur. Mais ce dossier conditionne pour une bonne part la décision finale de la Commission et nous y apportons tout le soin nécessaire. Nous ne sommes pas les seuls, les parents d'enfants handicapés se foment au fil du temps à cet éprouvant exercice (nerveusement : et si j'avais oublié ça ? et ça, je le mets ou pas ?...et si je n'obtenais pas le renouvellement, que faire ?). Et bien souvent, ils le font avec beaucoup de sérieux et d'implication parce qu'il en va de l'avenir de leur enfant, tout simplement.

Alors pour ceux qui se demandent ce que ce dossier peut bien contenir (ou pour ceux qui vont devoir prochainement se coltiner toute cette paperasse indigeste), voici quelques tucs qui à défaut de leur faire gagner le jackpot pourront peut-être accélerer le traitement du dossier par la MDPH (ce n'est déjà pas si mal).

1. Tous les formulaires sont téléchargeables sur les sites des MDPH de chaque département (n'oubliez pas de consulter la notice explicative jointe; au début, elle vous sera précieuse). Ne perdez pas votre temps au téléphone à demander l'envoi courrier du dossier !

2. Sortez votre "écriture du dimanche", rien ne mécontente plus un administratif que de devoir s'user les yeux à deviner ce que vous avez bien voulu écrire (et donc dire) et cela peut évidemment l'inciter à mettre votre dossier "en attente" (jusqu'à ce que vous réclamiez ! Et ça peut faire long surtout au début quand on n'ose pas trop déranger...). N'oubliez pas de rappeler sur chaque feuille les nom(s) et prénom(s) de votre enfant et son numéro de dossier (s'il en a déjà un). 

Résultat de recherche d'images pour "illisible"

3. Joignez au dossier purement administratif (soit une dizaine de pages. Toutes ne vous concerneront pas, ne remplissez que celles qui correspondent au cas de votre enfant), tous les documents en votre possession (bilans orthophonique, cognitif...). Tous ! Ne craignez pas d'en mettre trop, les professionnels de votre MDPH feront le tri. Alors pas la peine de joindre ceux ayant déjà permis un passage en commission. Si c'est un renouvellement, ne mettez que les derniers (le dossier de l'enfant est conservé et complété à chaque demande). Néanmoins, si le dossier a été transféré (pour cause de déménagement, par exemple), envoyez même les plus anciens. C'est plus prudent !

4. Détaillez toute vos charges financières (devis à l'appui) sur une feuille (ou plusieurs, c'est selon) dans un magnifique tableau clair et concis (type word ou excel). Cette étape est la plus anxiogène puisque chaque MDPH a ses "critères" d'attribution des compléments. Entendez que ici, on vous indemisera de vos frais kilométriques sans rechigner là où ailleurs, vous essuyerez un refus net et catégorique. L'harmonisation des décisions serait la bienvenue... Cela dit, qui peut le plus peut le moins, celui qui ne tente rien n'a rien, la vie appartient aux audacieux...alors on y va.

 

On détaille les frais kilométriques et on applique le barême (ici). Attention, il vous en coûtera quand même : le litre d'essence est en moyenne à 1€60 en ce moment, là, on ne vous en rembousera que 0,42€ environ. Jusque là, notre MDPH nous a suivis sur ce point, là, nous changeons de MDPH et le "En tous les cas, ici, je n'ai jamais entendu que des parents aient réussi à se faire indemniser leurs trajets" de l'orthophoniste nous laisse présager une surprise. Il faudra savoir se montrer persuasifs. A vous de jouer (dans le calme et la bonne humeur, pas nécessaire d'invectiver les décideurs, ce serait contre-productif, on s'en doute). Alors évitez de détaillez les quelques petits kilomètres entre votre domicile et le cabinet de psychomotricité ou autre. Là on parle de plusieurs dizaines voire centaines de kilomètres. Ca arrive plus souvent qu'on ne croit (surtout si on ne vit pas aux abords d'une grande ville !). 

Résultat de recherche d'images pour "détail frais"

*c'est juste une suggestion de présentation !

5. Evitez les feuilles volantes ! Reliez-les par catégories : un fascicule "dossier administratif", un autre "bilans divers et variés", un autre "charges financières et devis", etc. Il vous en coûtera quelques centimes mais aucune de vos feuilles ne s'éparpillera (et donc ne se perdra). Et toujours sur chaque fascicule, rappelez les références de votre enfants sur une page de couverture, par exemple.

Résultat de recherche d'images pour "pile de documents reliés"

6. N'oubliez pas le certificat médical de moins de 3 mois (au moment du dépôt du dossier). Choisissez bien votre médecin : un qui aura "pignon sur rue" (je veux dire connu et reconnu) sera peut-être plus cher mais gagnera en crédibilité. Ca peut faire toute la différence puisque ce certificat reste le document de base pour aider la Commission à prendre sa décision.

7. Travaillez le projet de vie. Ce document est important, ça n'est pas que du bla-bla. Parlez de votre enfant mais aussi de vous (le handicap a forcément un impact sur votre vie personnelle, professionnelle, familiale). Explorez tout ce que vous envisagez pour votre enfant pour demain mais également pour plus tard (il n'est jamais trop tôt pour y penser). Montrez aussi que vous avez la main sur ce dossier, que vous le maîtrisez (après tout, c'est vous qui choisissez les professionnels qui travailleront ou travaillent avec votre enfant). Ne laissez pas penser que vous vous laissez ballotter... 

Résultat de recherche d'images pour "maîtriser la situation"

Listez toutes les difficultés au quotidien : à la maison, à l'école, avec le reste de la fratrie...et montrez comment avec les intervenants - que vous aurez ou avez choisis, vous comptez faire pour y remédier ou pour le moins pour parvenir à les atténuer au fil du temps.

Soignez ce document et si c'est trop compliqué, faites-vous aider !

8. Mettez ces deux documents (certificat médical + projet de vie) dans une enveloppe close en y inscrivant la mention "confidentiel" (et en rappelant encore et toujours les références de votre enfant). Vous joindrez cette enveloppe ne pourront être consultés que par le médecin et le ou la coordinateur,trice du dossier. C'est tout de même très "personnel".

Résultat de recherche d'images pour "enveloppe personnel et confidentiel"

9. Donc on récapitule : dossier administratif / fascicule rellié (ou au pire agrafé) "bilans" / fascicule "charges financières et devis" / enveloppe marquée du sceau de la confidentialité et contenant certificat médical et projet de vie. 

10. N'oubliez pas un petit courrier récapitulatif avec :

- nom / prénom de l'enfant et n° de dossier (sil en a déjà un !)

- Adresse / mail / téléphone (même si tout cela est déjà contenu dans le dossier administratif, ceux.elles qui ouvriront l'enveloppe et enregistreront votre dossier seront plus prompt.e.s à s'occuper de vous si vous mêmes avez fait l'effort de leur faciliter le travail).

- Si vous le souhaitez, vous pouvez demander (par la présente) un RDV avec l'équipe pluridisciplinaire (avant le passage en Commission, l'austère CDAPH !). Ne craignez pas de rencontrer ces gens : cela leur fait toujours plaisir de rencontrer les familles et vous pourrez ainsi mieux faire entendre vos souhaits et détailler les difficultés de votre enfant - et les vôtres par la même occasion). C'est un moment de partage souvent agréable et fructueux. 

Envoyez le tout dans une enveloppe solide et prévoyez un envoi en recommandé avec accusé de réception (aucune contestation possible quant à la date d'envoi). Vous pouvez également déposer votre dossier au guichet de la MDPH contre reçu surtout (n'oubliez pas, ce sera votre seule preuve de dépôt).

Le dossier de Théophile vient de partir. Pour nous, cette fois, nouveau département, nouvelle équipe, nouvelle Commission... 

Bon courage. LaMaman