Voilà, après avoir ressucité ce blog à deux reprises, il est temps de fermer boutique...

Résultat de recherche d'images pour "nouveau départ"

Dans deux mois, l'IEF ne sera plus qu'un souvenir et à 16 ans, Théophile aura désormais droit à une vraie "vie privée". Les Grandes ont leur vie et la seule question qui revient en boucle quand nous parlons de notre (longue !) expérience autour de nous est : "Et ça marche l'école à la maison ?". On oeuvre depuis 20 ans, les choses et la réflexion sur le sujet n'ont pas beaucoup évolué. Alors...bah ouais, ça a pas mal fonctionné en ce qui nous concerne, point. (gros soupir).

D'autres blogs parlent de l'instruction en famille et le font très bien donc...notre présence n'est plus indispensable (et ne l'a sans doute jamais été, cela dit).

Quant à l'autisme, la France est en retard, très en retard et pour tout dire, je rêve désormais pour notre autiste en chef d'une autre contrée afin d'être certaine qu'on lui offrira une chance à la hauteur de ses efforts et de nos investissements financiers, humains et intellectuels. En clair, je suis fatiguée de naviguer à vue alors que nous, parents, sommes sans doute les seuls (avec quelques pros très pros alors) à nous rendre compte des potentialités énormes des autistes et épuisés, à constater que notre société "sur-normée", "sur-formatée", "sur-frileuse" est prête à s'en passer et à ne leur "offrir" qu'une vie d'assistés, une vie de misère. Ce gâchis énorme finit par m'insupporter... Comme le dit Bridessen s'adressant à Martin Eden (*) : "Vous me faites l'effet vous-même d'une poussière d'étoiles jetée dans un monde de gnomes aveugles". En ce moment, mon autiste me fait cet effet et je vais tenter de lui trouver un autre "monde" qui saura reconnaître ses talents et enfin faire l'effort de s'adapter un tant soit peu à lui. Alors on va doucement se retirer, migrer (peut-être...sans doute, qui sait ?) et continuer d'y croire malgré tout.

La dernière raison de la fermeture du blog est mon ras-le-bol de la catharsis permanente qui inonde la blogosphère (je ne parle pas des réseaux sociaux, je n'y suis pas). C'est trop...vraiment trop. Je ne critique pas, je sature, c'est tout. C'est du déballage (pas tout le temps, j'en conviens et j'ai participé de ça à ma façon). J'en suis arrivée à ne plus m'intéresser qu'aux blogs de cuisine (moi qui ne cuisine pas et qui déteste ça) et de loisirs créatifs (avec de jolies photos comme ici). Et c'était agréable. Alors j'ai senti qu'il était temps de prendre de la distance ! 

Malgré tout je suis triste pour ceux qui nous suivent depuis de nombreuses années et peut-être que connaître le devenir de Théophile peut continuer à en intéresser certains. Alors on va continuer à donner des nouvelles via un petit journal (format qui me conviendra mieux et qui me permettra de faire participer plus facilement Théophile et autres sans être totalement exposé.e.s). Nous l'adresserons aux "fidèles" (on essayera régulièrement mais je ne suis pas pour le moment dans l'état d'esprit de me créer de nouvelles contraintes donc...on essayera). Je reprendrai les adresses mails des abonnés sauf les "anonymes". Vous pourrez lors du premier envoi me faire savoir si vous souhaitez encore recevoir nos écrits ou pas !

Résultat de recherche d'images pour "nouveau départ"

Voilà...je vous remercie sincèrement de nous avoir suivis durant toutes ces années et je vous souhaite à toutes et à tous bon vent.

Une pensée toute particulière aux familles d'enfants autistes et à leurs enfants extraordinaires.

Merci encore à vous tous.tes !

Valérie (LaMaman)

 

(*) Extrait tiré de l'excellent roman éponyme de Jack London. Laissez tombez Croc Blanc et autre Appel de la forêt et lisez celui-ci. C'est sans doute son meilleur !