Juste une précision portant sur le billet d'hier :"Lundi vert...léger point de crispation !"

Résultat de recherche d'images pour "lundi vert"  Résultat de recherche d'images pour "lundi vert"

La question de fond était : pourquoi "le lundi vert" a-t-il lieu le lundi ? C'est important...

Le directeur de la MASH-Alpes (partie prenante dans l'expérimentation) a eu la gentillesse de nous renseigner. Voici l'explication :

"Merci pour vos réflexions sur le lundi vert !

Une petite remarque :

Le choix du lundi pour la France se fonde sur plusieurs constats :

- les gens pensent plus spontanément au changement pour un mieux en début de semaine, qu'il s'agisse du sport, de l'arrêt du tabac ou d'une nouvelle alimentation. Ceci est illustré par les recherches sur le web sur le thème de la santé, qui sont plus fréquentes le lundi.

- selon les enquêtes, les choix de santé qui tiennent ont été plus souvent initiés un lundi.

Mais en Allemagne ou d'autres pays, il a été placé le jeudi."

Cela dit, l'aspect expérimental nous avait un peu échappé compte tenu du propos dans les médias, c'est dommage. Un article titre d'ailleurs : "Lundi vert : l'aspect scientifique de la démarche, grande oubliée du buzz". 500 personnalités signataires d'une tribune dans LeMonde, forcément, on en parle mais ça biaise un peu le message de fond. Du coup, les défenseurs de la viande se sont abondamment moqués de ce qu'ils ont presque qualifié de nouvelle lubie des écolos-bobos.

Dans notre département, un député a même posté une photo de son déjeuner avec ce commentaire :

Le repas du lundi pour le député jurassien

"Jean-Marie Sermier explique que cette publication est une réaction  "à l’appel de 500 pseudo-stars et bobos qui voudraient empêcher les Français de manger de la viande".  (Article ici sur France Bleu.fr)

Bon, nous, on a notre réponse maintenant. Théophile a compris que, non, la décision de choisir le lundi pour instaurer Le lundi Vert n'était pas arbitraire (puisqu'il se fonde sur des études psychologiques) mais que l'opération ne le concernait pas puisqu'apparemment son "profil psychologique" n'étant pas "standard", il n'a donc pas besoin d'une incitation dans ce domaine.

Cela dit, on va tout de même en rajouter une couche, histoire de travailler encore et toujours la notion de libre-arbitre. J'ai trouvé cet article dans le journal l'Opinion, titré :«Lundi vert» sans viande ? Pour notre santé et la planète, mangeons plutôt varié, local et de qualité". Intéressant et d'une certaine façon expoiltable avec Théophile. Ou comment lui apprendre à ne pas prendre n'importe quel message au pied de la lettre et à appliquer bêtement des consignes "parce que quelqu'un l'a dit" ou que "c'est comme ça". Croiser les infos, les sources, réfléchir à l'opportunité de la démarche et en arriver parfois à se dire que rien n'est jamais pas tout à fait noir ni blanc. 

Dernière minute : un autre article qui explique dans quelle mesure les arguments avancés dans l'article de L'Opinion seraien, disons...de "l'enfumage". C'est sur le site de Médiapart. Son titre : "La tribune critique de Jean-Baptiste Moreau sur le «Lundi Vert» ?

Un dernier petit article intéressant dans lequel Laurent Bègue, chercheur en psychologie sociale, directeur de la MSH et initiateur de l'étude explique que cette démarche vise à mieux comprendre les ressorts des changements alimentaires. C'est ici : "Comprendre la démarche scientifique derrière le lundi vert."

Maintenant pourquoi le lundi en France et le jeudi en Allemagne ? Question de cultures sans doute.

Merci au directeur de la MSH-Alpes d'avoir pris le temps de nous apporter cette information qui va supprimer la crispation du lundi ici. 

Bonne journée. 

LaMaman